FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Connexion S'enregistrer
La navigation facile, confortable et sûre
La navigation facile, confortable et sûre  
Auteur Message
Vlaljak
Webmestre



Inscrit le: 27 Jan 2005
Messages: 1117
Localisation: Besançon - Doubs
Posté le: Vendredi 02 Décembre 2005 12:00
Sujet du message: La navigation facile, confortable et sûre

La navigation facile, confortable et sûre


L'esprit des Glénans est bien loin. Adieu bateaux sans chauffage et sans confort qui faisaient la joie des fous de voile prêts à tout pour le plaisir d'être en mer. Les 300 000 visiteurs qui vont découvrir les nouveautés du 45e Salon nautique de Paris veulent naviguer facile, confortable et sûr. Un message reçu 5 sur 5 par l'ensemble des exposants, du constructeur à l'équipementier

"La sécurité est la demande prioritaire, confirme Jean-François de Prémorel, directeur marketing et produits du groupe Bénéteau. Un bateau doit être fiable : démarrer au quart de tour et ramener à bon port. Il y a une vingtaine d'années, la voile et le motonautisme étaient des clubs fermés, aujourd'hui la plaisance est beaucoup plus accessible, ce qui explique en grande partie son succès."

Ces efforts se déclinent du plus petit au plus grand des modèles. Avec l'Optipratic (1 251 euros), le dernier-né des Optimistes proposé par Philéas, les parents désireux d'initier leurs enfants à la voile vont se simplifier la vie. Construit en polyéthylène — matériau solide qui nécessite peu d'entretien — le bébé du Salon nautique (2,33 m de long) offre un gréement compact qui évite tout énervement lors de la mise à l'eau et un cockpit auto-videur qui met un terme au souci majeur du débutant : voir sa caisse à savon vite transformée en baignoire. Même volonté de simplicité chez les géants des mers. L'Océanis 50 (15,09 m), l'une des nouveautés présentées par Bénéteau, a été conçu pour être manoeuvré à deux alors qu'il y a encore peu un équipage aurait été nécessaire : deux barres à roue, winchs électriques, écoutes et drisses accessibles du panneau arrière, etc.

" Les plaisanciers ne veulent plus se compliquer la vie, ajoute Pierre Barbleu, directeur général adjoint marine de Zodiac. Les bateaux sont donc construits avec des fonctionnalités intégrées." Des innovations qui vont du simple gadget comme le porte-canette à des équipements indispensables. "Nous sortons cette année un semi-coque rigide de 4,20 m, le Pro7man (11 600 euros), explique M. Barbleu, vendu avec un davier qui facilite le passage de l'ancre et de sa chaîne." Finis donc les bricolages pour fabriquer soi-même ce point d'accrochage si utile quand l'heure de la pause se fait sentir.

Les fabricants des moteurs ne sont pas en reste. Sous la pression de la législation européenne mais aussi à la demande croissante de leurs clients, ils polluent moins, réduisant émissions de gaz et décibels. "Les adeptes du motonautisme en avaient assez de crier pour se faire entendre et de toutes ces traces de fumée quand le moteur démarrait, indique Jean-Pierre Goudant, directeur général de Cummings Mercruiser Diesel Europe (CMDE). Avec l'injection électronique, nous parvenons à mieux contrôler la combustion des moteurs."

Confort supplémentaire également pour les instruments de navigation : écrans avec couleur et plus grands, mode d'accès simplifié, etc. "Nous proposons des outils multifonctions, explique Cathy Millien, directeur de la communication du groupe Plastimo. Au Salon, les visiteurs pourront tester l'une de nos innovations, le Trackfish 6005 (1 200 euros), qui est à la fois un sondeur et un GPS traceur de cartes."

Certaines des innovations pourront hérisser le poil de barbe des marins chevronnés, à l'instar de la pile à combustible qui permet de disposer à bord de l'électricité quasi à volonté. Le modèle MFC, proposé par Max Power, filiale de Plastimo, a été adopté par Dufour pour deux de ses voiliers (le Dufour 44 et le Dufour 455). "Les plaisanciers peuvent équiper leur bateau comme une maison, insiste Cathy Millien : écrans plats, réfrigérateur, machine à laver, air conditionné... Il y a beaucoup de demandes en ce sens !"

Cerise sur le gâteau, tous ces "plus" sont accordés sans que les prix ne s'en ressentent. La concurrence est rude et les surenchères en termes de sécurité et de confort sont les bienvenues pour attirer les accrocs aux flots bleus. La tendance devrait s'amplifier avec l'arrivée des fabricants chinois. La présentation de l'AM 29, premier croiseur de série réalisé par Kettering Changmeï Boats, chantier chinois de la province du Liaoning, sera l'une des attractions du Salon. Trimaran repliable de 8,70 m, son prix est d'un tiers inférieur à celui des modèles comparables.

Source : Le Monde
Publié par Marie-Béatrice Baudet, le 01/12/05 à 16h13

_________________
Vlaljak
Webmestre et Administrateur
Merci de consulter la Netiquette
 
 
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:   

Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com