FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Connexion S'enregistrer
« Paris brûle » sur les médias américains
« Paris brûle » sur les médias américains  
Auteur Message
Vlaljak
Webmestre



Inscrit le: 27 Jan 2005
Messages: 1146
Localisation: Besançon - Doubs
Posté le: Lundi 14 Novembre 2005 12:28
Sujet du message: « Paris brûle » sur les médias américains

« Paris brûle » sur les médias américains


Bill O’Reilly (FOX News)
Photo : capture us media news


14 novembre 2005. «Paris brûle». Le titre choc, placé sur fond de Tour Eiffel en feu par la chaîne conservatrice Fox News, a rapidement été repris par toutes les télés américaines. Pendant une semaine, les violences dans les banlieues françaises ont fait la Une des médias outre-atlantique

Images chocs, lien possible avec les mouvements islamistes, menace pour les touristes étrangers : tous les ingrédients sont réunis pour faire des émeutes une « big story ». CNN évoque ainsi le risque de «guerre civile». Le correspondant de Fox News répète en boucle : «Les choses tournent si mal dans la région de Paris que l'ambassade américaine appelle les touristes à rester à l'écart de ces endroits, en dehors des limites de la ville de Paris». L'hebdomadaire Newsweek se demande : «Les émeutes vont-elles gonfler les rangs des djihadistes en Europe ?». Et CBS diffuse même un reportage sur les risques terroristes en France.

Progressivement, les chaînes d'information en continu dépêchent de nombreux correspondants dans la capitale française. Sur CNN, Fox News et MSNBC, les « breaking news » se multiplient pour rendre compte en direct de l'évolution de la situation. Chaque soir, en plein prime time en raison du décalage horaire, les programmes sont interrompus quand les premières voitures sont brûlées ou lorsqu'un ministre annonce des mesures pour régler la crise. Du maire de New York aux journalistes français, en passant par des experts en terrorisme, les invités se succèdent à l'antenne pour expliquer la situation, alors que défilent les images des violences.

Les humoristes se sont, eux aussi, emparés de la situation. Sur Comedy Central, le présentateur se demande «combien de temps tout cela va pouvoir durer avant que les français ne se rendent ?» (la France a la mauvaise réputation de toujours capituler). Dans l'émission phare «Saturday Night Live» sur NBC, un faux Premier Ministre s'interroge : «Comment ne garder que ceux qui sont bons au football ?»

Les médias conservateurs ont également profité des événements pour attaquer le gouvernement français. «Les insurgents musulmans pensent qu'ils peuvent faire se qu'ils veulent. Et parce que Chirac est si faible, ils ont à peu près raison», explique le commentateur vedette de Fox News, Bill O'Reilly. Le Wall Street Jounal (conservateur également) publie un éditorial intitulé « Les Misérables » (en français dans le texte) : «chaque nuit depuis plus d'une semaine, les banlieues de Paris ont été la vitrine de l'échec de l'Europe à intégrer ses immigrants». Même le New York Times, qui n'a pourtant pas la réputation d'être francophobe, s'est montré très sévère, qualifiant Jacques Chirac d'«homme invisible» face à la «plus grave crise sociale de ses 10 ans de présidence».

Après 15 jours de violence, et alors que le calme semble revenir progressivement dans les banlieues, seule Fox News continue de s'attarder sur le sujet. Mais ABC résume l'impact de ce battage médiatique : «le bilan est très lourd pour l'image de la France dans le monde».


_________________
Vlaljak
Webmestre et Administrateur
Merci de consulter la Netiquette
 
 
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:   

Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com