FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Connexion S'enregistrer
Le transport fluvial à nouveau en vogue
Le transport fluvial à nouveau en vogue  
Auteur Message
Vlaljak
Webmestre



Inscrit le: 27 Jan 2005
Messages: 1118
Localisation: Besançon - Doubs
Posté le: Samedi 11 Juin 2005 11:36
Sujet du message: Le transport fluvial à nouveau en vogue

Alternative à la route, le transport fluvial à nouveau en vogue

http://eur.news1.yimg.com/eur.yimg.com/xp/afpji/20050611/050611074109.kgy0uezm0b.jpg


MARSEILLE (AFP) - Le transport fluvial de marchandises, en forte progression en France, notamment sur le Rhône et la Saône, apparaît comme une alternative séduisante au transport routier, mais pâtit encore de la culture tout-route et de l'aménagement insuffisant des voies navigables

"Après l'incendie du tunnel du Fréjus et les cinq morts de Bollène à la suite de l'accident d'un camion, faut-il encore démontrer que la route doit être désengorgée", juge Alain Maliverney, chef d'agence sur le Rhône d'Alcotrans, transporteur fluvial allemand très présent sur le Rhin, qui assure depuis décembre une ligne entre Fos-sur-Mer, Lyon et Châlon-sur-Saône.

http://eur.news1.yimg.com/eur.yimg.com/xp/afpji/20050611/050611074109.kgy0uezm1b.jpg


"Le transport fluvial montre tous les jours ses intérêts économique et écologique", assure M. Maliverney, pour qui "il existe sur le Rhône, et donc pour le sud, une capacité d'extension assez fantastique pour le transport de marchandises".
De fait, confirme la direction interrégionale des voies navigables (VNF) à Lyon, le transport de fret fluvial Rhône-Saône pourrait être multiplié par cinq à huit sans investissements supplémentaires.

Avant l'arrivée d'Alcotrans, seul River Shuttle Containers (RSC), filiale de l'armateur maritime marseillais CMA-CGM, créée en 2001, exploitait une ligne régulière sur le réseau Saône-Rhône.

Alcotrans, qui transporte chaque semaine sur cette ligne fluviale l'équivalent de 230 semi-remorques, estime que "le port de Fos offre de très bonnes capacités, avec la perspective du futur terminal à conteneurs 2XL".

"Notre trafic conteneurs, en hausse de 63% sur un an pour le fluvial, est le secteur qui progresse le plus actuellement", confirme un porte-parole du Port autonome de Marseille (PAM) qui poursuit l'aménagement de son futur terminal fluvial.

Car la demande est là. "Le trafic de conteneurs sur Rhône-Saône a progressé de 50% à 45.000 unités en 2004", soit environ 35.000 camions, indique Pierre Calfas, le directeur des VNF.

Résultat: entre Fos et Lyon, le fleuve gagne des parts de marché et représentait en 2003 14,45% des acheminements, le chemin de fer reculant en deux ans de 21,36% à 15,41%, tout comme la route de 78,19% à 70,14% en quatre ans.

Même si le transport fluvial a fortement décliné en France depuis les années 70, un net redressement s'opère, avec une progression de 6,2% en 2004 sur 2003. Ceci s'explique par une véritable "explosion des trafics" de conteneurs, avec une croissance de près de 30% sur le bassin de la Seine et de près de 40% sur le Rhône, avait indiqué en mai Gilles de Robien, alors ministre des Transports.

Mais seules 5% des marchandises (contre 40% aux Pays-Bas) transitent au fil de l'eau (douce), une part qui "doit absolument croître", avait-il lancé. Car si les clients apprécient sa sécurité, le fluvial pâtit de sa lenteur et de la faible densité du réseau français mais aussi de l'abandon du canal à grand gabarit Rhin-Rhône qui aurait permis une liaison intégrale nord-sud.

"Pour promouvoir le fluvial, réplique M. Maliverney, pas besoin de long discours, mais un seul constat: un convoi fluvial de 3.800 tonnes contenues dans une seule barge équivaut à 66 wagons de chemin de fer ou à 127 camions semi-remorques de 30 tonnes, qui circulant en caravane sur l'autoroute, représentent 6 km de long".

"Depuis l'incendie du Fréjus, nous sommes de nouveau en état d'urgence: il faut arrêter ou répartir ce trafic de poids-lourds", estime Gérard Piel, vice-président PCF de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur chargé des transports. Avec le ferroutage, dit-il, "le fluvial, mais aussi le merroutage constituent également une réponse à l'engorgement routier".

Source : Yahoo France
Publié le Samedi 11 juin 2005 à 9h41

_________________
Vlaljak
Webmestre et Administrateur
Merci de consulter la Netiquette


Dernière édition par Vlaljak le Vendredi 27 Janvier 2006 15:31; édité 3 fois
 
Développement du transport fluvial  
Auteur Message
tarentaine
2ème Classe



Inscrit le: 24 Mai 2005
Messages: 21
Localisation: Sainte Foy lès Lyon
Posté le: Samedi 08 Octobre 2005 13:27
Sujet du message: Développement du transport fluvial

Le seul regret que nous puissions avoir est que le bassin RHONE / SAONE soit enclavé. Il est temps de mettre au grand gabarit, dans sa totalité, le Canal du RHONE au RHIN.
_________________
"Jeunes" plaisanciers, nous avons toutefois quel heures de vol. Propriétaires de FLEUR D'AVRIL basée aux Roches de Condrieu.
Agnès et Michel
 
 
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:   

Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com