| Accueil | Actualités | Presse | Dossiers | Ecluses | Photos | Vlaljak | Carte |
| Travaux | Histoire | Bons Plans | Liens | Blog | Annuaire | Contact |
Les écluses de la Saône : fonctionnement et recommandations d'usage

 
Présentation
 
 

Nous vous présentons ici un dossier complet sur les écluses de la Saône avec des photos des différents ouvrages (voir le déroulant ci-contre) puis une explication des différents types d'écluses rencontrés sur la petite Saône (petit gabarit Freycinet) puis sur la Saône (grand gabarit) et enfin des conseils pratiques de navigation. (Les photographies d'ouvrages d'art gérés par VNF sont présentées avec l'autorisation de Voies Navigables de France).

Nous tenons également à vous rappeler, amis plaisanciers, que les éclusiers hommes et femmes méritent votre respect, ils ne sont pas là pour vous ennuyer et sont tout prêt à vous rendre service si toutefois cela est demandé gentiment et poliment. Ils assurent toujours le bon fonctionnement de leurs écluses, depuis bien des générations déjà et pour votre sécurité. N'hésitez pas à discuter avec eux et à leurs demander conseils, ils connaissent leur métier et leur rivière.

 

 
 
 Les différents types d'écluses
 
 

Sur la petite Saône, on rencontre 4 types d'écluses :

  • La première sorte et la plus répandue est l'écluse automatique
C'est le plaisancier qui dirige lui-même la manœuvre. Nous y reviendrons plus en détail plus tard… Il se peut néanmoins qu'un éclusier soit présent (surtout en été) et vous facilite alors la manœuvre (aide à la prise des cordes, passage en manuel de l'écluse pour gagner du temps), vous avisant également de la marche à suivre.
  • La deuxième sorte est l'écluse semi-automatique ou dite "électrique"

Là, l'éclusier commande entièrement la manœuvre de passage des bateaux. Vous devez suivre ses recommandations ou instructions.

  • La troisième sorte est l'écluse grand gabarit

les écluses à grand gabarit sont celles de Seurre, Ecuelles, Ormes, Dracé et Couzon. D'une largeur de 12m pour 185m de long, elle permet le passage de cargos fluviaux maritimes, de barges et autres bateaux de croisière. Les instructions doivent être strictement respectées notamment le port du gilet de sauvetage obligatoire pour tous. La manœuvre est automatique sous le contrôle de l'opérateur situé dans la tour surplombant l'écluse.

  • La dernière sorte d'écluse est de type manuel

Cependant sur la petite Saône, il n'en restait qu'une : l'écluse de garde de Ferrières les Ray. Habituellement ouverte, elle n'était remise en service que lorsque le niveau de l'eau avait dépassé une certaine cote. Il vous était alors possible de voir un éclusier tourner les manivelles et certains plaisanciers et mariniers lui prêtaient volontiers main forte. Depuis 2004, cette écluse devant être rénovée, en a profité pour se voir munir de nouvelles portes, d'un système hydraulique et automatique ainsi et d'un quai flottant qui faisait cruellement défaut.

 

 
 
La marche à suivre (voir illustrations à droite)
 
 

Dans le cas des écluses automatiques, le système en vigueur est le même sur l'ensemble de la petite Saône : une perche est située à proximité de l'entrée de l'écluse (au milieu du chenal aussi bien pour l'aval que l'amont). Vous devez donc toujours tourner cette perche et ceci une seule fois (dans le cas ou vous écluser à plusieurs bateaux, seul le premier bateau actionne la perche).

Sur le panneau des feux, un clignotant orange vous indique que vous êtes bien enregistré. Vous attendez donc, à hauteur de la perche (figure 1) que le feu (alors rouge-vert) soit vert pour rentrer dans l'écluse. (figure 2)

Puis à l'intérieur de l'ouvrage, une tige verticale de couleur bleue sert à commander la bassinée (fermeture des portes, levée des vannes, montée du niveau de l'eau et une fois à niveau, ouverture automatique des portes). Une tige rouge est également présente, à n'actionner qu'en cas de véritable danger !

A l'intérieur, il faut amarrer votre bateau (une corde à l'avant et à l'arrière, figure 3) et, une fois la tige bleue levée (figure 4), il ne reste plus qu'à maintenir son embarcation (soit fermement en montant une écluse soit retenir légèrement lors d'une descente : figure 5) jusqu'à ce que les portes s'ouvrent (figure 6). Vous pouvez alors vous détacher et partir (figure 7).

Complément d'informations : le site de VNF
Crédits illustrations : VNF

NB : les illustrations correspondent à un éclusage dans une écluse manuelle mais la procédure à suivre reste identique dans d'autres ouvrages.

 

 
 
Quelques précisions
 
 

Dans une écluse automatique, une fois le premier bateau parti, il vous reste quelques minutes (3 ou 4 minutes) pour partir à votre tour et dès q'une sonnerie retentit, il vous reste moins d'une minute avant la fermeture des portes.

Lors d'une descente d'écluse, veillez à bien faire coulisser les cordes. En effet, un nœud est si vite arrivé et la seule solution pour ne pas pendre votre bateau est alors de couper la corde !

En attendant le feu vert pour rentrer dans une écluse, restez au niveau de la perche ou à une distance respectable (+ de 50m) pour permettre aux éventuels bateaux de sortir et de vous croiser sans encombre. Ceci est d'autant plus valable si c'est une péniche de commerce (38m) qui quitte l'écluse et qui vous trouve sur son chemin…

N'oubliez pas que les éclusiers travaillent et veillent à votre sécurité, respectez les et tout ira pour le mieux !

 

Haut de page

Navigation
 

Cliquez sur le nom d'une écluse dans le déroulant ci-dessus pour sélectionner et découvrir l'ouvrage correspondant

Illustrations


Figure 1 :

Figure 2 :

Figure 3 :

Figure 4 :

Figure 5 :

Figure 6 :

Figure 7 :

© Copyright VNF

   
© Copyright Saone.org 2001-2011 - Tous droits réservés - Crédits - Mentions légales - Aide