| Accueil | Actualités | Presse | Dossiers | Ecluses | Photos | Vlaljak | Carte |
| Travaux | Histoire | Bons Plans | Liens | Blog | Annuaire | Contact |
Les Canaux : Chefs-d'œuvre d'aménagement

 
Introduction
 
 

Souvent, les canaux, ouvrages artificiels, se trouvent à l'origine du développement économique des pays. Les ingénieurs français, avec le "canal de Loire en Seine" (actuel canal de Briare), furent les pionniers, au XVIème siècle, dans l'art de construire ces voies d'eau.

Cependant, il ne suffit pas de construire un canal pour qu'il soit utilisable de suite, il reste un paramètre essentiel à prendre en compte : son alimentation constante et durable en eau. Hors les ingénieurs ont su répondre à cette difficulté en élaborant deux techniques de la science hydraulique. Les canaux sont essentiellement de trois types :

 

 
 
 Le canal de dérivation
 
 

canal de dérivation

Dévier une partie d'un cours d'eau présentant des zones dangereuses (cascades ...etc.) ou raccourcir le trajet des bateaux. Il s'agit d'un canal de dérivation. Ce type d'ouvrage, construit latéralement au cours d'eau, est alimenté de façon naturelle.

Ouvrage dont l'élaboration ne peut se faire que si le relief est peu prononcé. Sa longueur est courte et son alimentation en eau venant de la rivière ne pose généralement pas de problèmes majeurs (des dérivations éventuelles d'affluents sont parfois utilisées).

 

 
 
 Le canal de jonction à bief de partage
 
 

canal de jonction

Relier des cours d'eau situés dans des bassins différents. Grâce à une succession de plans d'eau horizontaux, séparés par des écluses ou des élévateurs, les bateaux peuvent passer de l'un l'autre. On parle alors de bief de partage.

Seulement l'ingénierie a été obligé de faire face à des contraintes de taille. En effet, l'eau de part les lois de la physique a du mal à rester dans ce genre de bief et se perd par fuite ou évaporation d'où, comme on le voit sur le shéma, le besoin d'avoir recours à des réservoirs alimentés par différents captages de sources que l'on relie entre eux.

 

 
 
 Le canal latéral
 
 

Très présent en France, ce type de canal fut construit sous la période de la Restauration pour augmenter les capacités des rivières face au développement de l'industrie et à ses besoins grandissants.

Le principe est très simple, la rivière alimente son propre canal latéral. Cependant, celui-ci est construit en hauteur par rapport au niveau de la rivière afin d'éviter les crues. Comme ce genre de canal est assez long, il est systématiquement alimenté par les affluents de la rivière.

 

 
 
Conclusion
 
 

Le problème majeur, vous l'avez probablement compris est la gestion des ressources en eau et ceci explique le fait que les éclusiers sont parfois obligés en été de grouper les bateaux lors des passages aux écluses. Vous comprenez dorénavant l'obligation nécessaire de cette manoeuvre.

Plus d'informations sur le sujet :

 

Haut de page

Navigation
 

   
© Copyright Saone.org 2001-2011 - Tous droits réservés - Crédits - Mentions légales - Aide